L'ostéopathie somato-émotionnelle

Cabinet d'ostéopathie - Elsa Fitoussi - Canet

Ma pratique

Nous avons perdu le réflexe de nous fier à notre corps.

Nous avons oublié qu’il est un précieux allié qui nous délivre des informations pour notre Bien-Etre chaque jour.

Nous le faisons taire plus que nous l’écoutons. Parfois juste car nous ne savons pas comment faire, car nous avons certes appris que 1+1=2 mais pas comment fonctionne notre corps. 

Tout ce que vous vivez se répercute sur votre corps. 

Si vous mangez sainement, vous serez en bonne santé. Si vous faites du sport, vous serez mobile. Si vous dormez suffisamment, vous aurez plein d’énergie. C’est exactement la même chose pour vos émotions. 

Nous sommes la façon dont nous vivons. 

Chaque symptôme à une cause différente et surtout une histoire à raconter. A travers le contact de mes mains, qui sont ma connexion avec vous, nous pouvons ensemble comprendre pourquoi le corps s’est mis à dysfonctionner et comment nous allons pouvoir l’aider à guérir pour se sentir mieux. 

Le corps est au centre de ma pratique, il est le réceptacle de notre vécu, et le meilleur témoin de ce qui se joue à tous les niveaux de l’Etre. Le corps ne ment jamais. Votre corps va me guider, me raconter un bout de votre histoire qu’il a envie et besoin d’exprimer aujourd’hui. Ce sera le bon moment pour lui d’amorcer cette libération de façon douce et sereine. 

Je le dis souvent, chacun doit trouver l’ostéopathe et l’ostéopathie qui lui convient. 

Mon ostéopathie n’impose absolument rien au corps. Je ne vous manipulerai pas, ne vous ferai pas « craquer », je ne sais pas à l’avance ce dont votre corps va avoir besoin. Mon ostéopathie est douce, mon ressenti est fin. Je suis pleinement présente et à l’écoute de ce qui est sous mes mains. Je recherche l’origine profonde et subtile de vos maux. 

Pour cela, je vais passer du temps sur votre crâne en début de séance, car c’est là que se trouve votre système nerveux. Et le système nerveux, je vous l’explique à chaque fois, c’est le chef d’orchestre. C’est lui qui contrôle vos muscles, vos ligaments, vos articulations, vos organes (…) et qui leur donne les ordres. C’est aussi lui qui réceptionne ce que vous vivez, vos émotions. Mon expérience me montre qu’avant d’aller s’occuper du muscle douloureux, il faut commencer par comprendre pourquoi on lui a dit de se contracter (…). 

Qui suis-je?

L’ostéopathie a été une grande révélation dans ma vie, tant elle peut regrouper et allier tous les champs de la Guérison. 

L’ostéopathie a été le début de mon chemin de transformation. 

Elle m’a permis de comprendre le fonctionnement du corps, de l’esprit, et de chaque petit cadenas qui peut se verrouiller entre les deux. Elle m’a permis de mieux me comprendre, d’explorer mon vécu, mes blessures, mes douleurs, mes émotions, ma posture, mon alimentation, ma façon d’intéragir avec le monde. 

L’ostéopathie m’a menée aux 4 coins du Monde, m’a permis de rencontrer des personnes merveilleuses et riches d’enseignements. J’ai ouvert ma pratique, exploré encore et encore. Développé mes sens, ma sensorialité, ma sensitivité, ma sensibilité. Ces outils merveilleux qui nous connectent à nous, aux autres, à la Nature, à la Vie. 

Au vieil adage qui dit que lorsqu’on est sensible on est « fragile », je réponds que NON. Notre sensibilité est une force sans limite, c’est celle qui nous permet de nous connaitre, et de savoir ce qui est bon ou pas pour nous. C’est celle qui nous permet d’apprendre à écouter notre petite voix intérieure, notre instinct. Et c’est lorsque l’on n’écoute pas cette petite voix que l’on s’oublie, que l’on se perd, que l’on se laisse tomber, et que le corps a besoin de nous le faire comprendre. A ce moment précis une forme de fragilité peut découler. 

 

« Si tu écoutes ton corps lorsqu’il chuchote, tu n’auras pas à l’entendre crier ». (Sagesse tibétaine)

 

Dans tout mon parcours, j’ai donc réalisé l’influence de l’aspect émotionnel dans nos vies, sur nos corps. Tout ce que l’on vit, peut se traverser et s’accueillir pleinement, ou parfois se cristalliser car la souffrance est intense et que nos mécanismes de protections sont appelés en renfort. On endosse la carapace. On se ferme.

Qui n’a jamais vécu cela…? On pense réellement bien faire, c’est un mécanisme de survie qui nous est nécessaire sur le moment, pour avancer et continuer notre vie. Mais qui dit « survie », dit viable sur un laps de temps court. Lorsque ce fonctionnement se répète et devient chronique, les choses se compliquent. Le corps essaye de s’adapter, et c’est toute sa biologie et son homéostasie qui changent. La somatisation et les souffrances physiques sont alors le dernier recours de l’organisme pour exprimer et libérer les émotions réprimées. Le corps s’épuise et ne peut plus dépenser tant d’énergie, notamment pour les processus à long terme tels que la régénération cellulaire, la croissance, la performance du système immunitaire (…).

Et c’est souvent à ce moment là que vous arrivez au cabinet, ou qu’un parcours de soin se met en place. Car la douleur vous pèse, vous fatigue, vous développez des symptômes par ci, par là, et le quotidien devient moins fluide et agréable.

C’est ainsi que je me suis formée à différentes pratiques de gestion des émotions, de développement personnel, différents stages selon différentes traditions, ainsi qu’aux formations spécifiques à l’ostéopathie somato-émotionnelle. 

L’ajout de cette dimension à ma pratique rend ma prise en charge profonde et complète. 

L’approche holistique de l’ostéopathie somato-émotionnelle permet de reconnecter mes patients à leur pouvoir d’auto-guérison. Elle permet de se libérer des contraintes et des mémoires inscrites dans les tissus. 

Dans tous les cas, je ne suis qu’un outil facilitateur de l’intelligence extraordinaire qui existe deja au coeur de vos cellules. 

Et si nous prenions le temps, ensemble, d’accueillir les messages que vous délivrent vos émotions et les maux de votre corps? Je vous propose que l’on fasse équipe, et que vous repreniez le pouvoir sur votre vie et votre santé.